Goncourt de la Biographie Edmonde Charles-Roux

Le Livre sur la Place a été fondé avec le soutien de l’Académie Goncourt qui remet, depuis 1980, le Goncourt de la Biographie à Nancy.

Depuis 2017, en l’honneur de celle qui fut présidente de l’Académie de 2002 à 2014 et amie fidèle de Nancy, les Académiciens ont souhaité que ce prix prenne le nom de « Goncourt de la Biographie Edmonde Charles-Roux ». Ce prix est doté de 4 500 € par la municipalité.

Pauline Dreyfus, lauréate 2021

Pauline Dreyfus remporte le Goncourt de la biographie 2021 pour Paul Morand (Gallimard).

La biographie récompensée évoque Paul Morand, écrivain au style étincelant, classique mais si reconnaissable qui a fait découvrir aux Français la magie de l’ailleurs.

Sous de fausses allures de dilettante, cet amateur de sport et de jolies femmes trouve le temps d'écrire une œuvre très ample qui ne s'arrêtera qu'à sa mort. S'il n'a jamais été fâché avec la géographie, Morand l'aura parfois été avec l'histoire. En 1940, il choisit Vichy alors qu'il est en poste à Londres. Sa proximité avec les rouages de la Collaboration et sa fidélité indéfectible à Pierre Laval lui vaudront, la guerre finie, des années d'opprobre, d'exil et de solitude. C'est tard, à travers ses publications posthumes, qu'apparaît au grand jour un antisémitisme longtemps occulté.

La lecture d'archives jusqu'ici inaccessibles, journaux intimes, correspondances inédites, a permis à l'auteur de cette biographie, la première depuis un quart de siècle, de signer le portrait d'un Morand à tant d'égards méconnu. Cette existence, faite de trajectoires superposées, trouve enfin ses ressorts et sa vérité.

Pauline Dreyfus est journaliste et écrivaine. Elle est la petite-fille de l’écrivain journaliste Alfred Fabre-Luce et la fille de l’avocat Tony Dreyfus.

Elle décroche le Prix des Deux Magots en 2012 pour Immortel, enfin (Grasset) puis le Prix Albert-Cohen en 2015 pour Ces choses qui arrivent (Grasset).

Les lauréats

  • 2021 : Pauline DREYFUS, Paul Morand (Gallimard)
  • 2020 : Thierry THOMAS, Hugo Pratt, trait pour trait (Grasset)
  • 2019 : Frédéric PAJAK, Manifeste incertain 7 (Noir sur blanc)
  • 2018 : Denis DEMONPIONSalinger Intime (Robert Laffont)
  • 2017 : Marianne et Claude SchoppDumas fils ou l’Anti-Œdipe (Phébus)
  • 2016 : Philippe FORESTAragon (Gallimard)
  • 2015 : Jean-Christophe ATTIASMoïse, Fragile (Alma)
  • 2014 : Jean LEBRUN, Notre Chanel (Bleu Autour)
  • 2013 : Pascal MRIGEAUJean Renoir (Flammarion)
  • 2012 : David HAZIOTLe roman des Rouart (Fayard)
  • 2011 : Maurizio SERRAMalaparte, vies et légendes (Grasset)
  • 2010 : Michel WINOCKMadame de Staël (Fayard)
  • 2009 : Viviane FORRESTIERVirginia Woolf (Albin Michel)
  • 2008 : Jennifer LESIEURJack London (éditions Tallandier)
  • 2007 : Patrice LOCMANTHuysmans (éditions de Bartillat)
  • 2006 : Angie DAVIDDominique Aury (éditions Léo Scheer)
  • 2005 : Thibaut d’ANTHONAYJean Lorrain – Miroir de la Belle Époque (Fayard)
  • 2004 : Claude DUFRESNEAppelez-moi George Sand (Lafon)
  • 2003 : Pierre BILLARDLouis Malle, le rebelle solitaire (Plon)
  • 2002 : Jean-Paul GOUJONPierre Louÿs (Fayard)
  • 2001 : Laure MURATLa maison du docteur Blanche (J-C Lattès)
  • 2000 : Dominique BONALe secret de la femme en noir, Berthe Morisot (Grasset)
  • 1999 : Alain BRUNET et Claude PICHOISColette (De Fallois)
  • 1998 : Christian LIGERLe roman de Rossel (Robert Laffont)
  • 1997 : Jean-Claude LAMYPrévert, les frères amis (Robert Laffont)
  • 1996 : Anka MUHLSTEINAxel de Custines (Grasset)
  • 1995 : Henry GIDELLes deux Guitry (Flammarion)
  • 1994 : Davis BELLOSGeorges Pérec, une vie dans les mots (Le Seuil)
  • 1993 : Jean BOTHORELLouise de Vilmorin (Grasset)
  • 1992 : Philippe BEAUSSANTLulli, le musicien du soleil (Gallimard)
  • 1991 : Odette JOYEUXLe troisième œil, la vie de Nicéphore Niepce (Ramsey)
  • 1990 : Pierre CITRONJean Giono (Le Seuil)
  • 1989 : Joanna RICHARDSONJudith Gautier (Seghers)
  • 1988 : Frédéric VITOUXCécile (Grasset)
  • 1987 : Michel SURYAGeorges Bataille, la mort à l’œuvre (Seghers)
  • 1986 : Jean CANAVAGGIOCervantes (Mazarine)
  • 1985 : Georges POISSONChoderlos de Laclos ou l’obstination (Grasset)
  • 1984 : Jeanne CHAMPIONSuzanne Valadon (Presses de la Renaissance)
  • 1983 : Ghislain de DIESBACHMadame de Staël (Perrin)
  • 1982 : Pierre SIPRIOTMontherland sans masque (Robert Laffont)
  • 1981 : Hubert JUINVictor Hugo (Flammarion)
  • 1980 : Jean LACOUTUREFrançois Mauriac (Seuil)