Prix Stanislas, meilleur premier roman de la rentrée

3ème année de ce prix lancé par le Livre sur la Place et Groupama qui récompense le meilleur premier roman de la rentrée littéraire.

Après Serge Joncour, Daniel Picouly et Leïla Slimani en 2018, Tatiana de Rosnay présidera en 2019 le jury composé de critiques et journalistes littéraires et de collaborateurs Groupama.

Doté de 3 000€, ce prix a surtout à cœur d’assurer la mise en lumière de son lauréat à travers une diffusion de son roman dans toutes les agences Groupama du Grand Est encourageant ainsi sa pérennité au-delà de la rentrée.

Victoria Mas, lauréate du Prix Stanislas 2019

Le jury du Prix Stanislas s’est réuni jeudi 29 août 2019 à Nancy pour élire le lauréat 2019 : Victoria Mas pour le Bal des folles (Albin Michel).

Autour de Tatiana de Rosnay qui le préside cette année, le jury du prix Stanislas est composé de cinq membres : Baptiste Liger (Lire), Daniel Picouly (France Ô), Sarah Polacci (France Bleu Lorraine), Valérie Susset (L’Est Républicain), Pierre Vavasseur (Le Parisien) ainsi que de cinq membres de Groupama.

Le Bal des folles

Chaque année, à la mi-carême, se tient un très étrange Bal des Folles. Le temps d’une soirée, le Tout-Paris s’encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires. Réparti sur deux salles, d’un côté les idiotes et les épileptiques ; de l’autre les hystériques, les folles et les maniaques. Ce bal est en réalité l’une des dernières expérimentations de Charcot, désireux de faire des malades de la Salpêtrière des femmes comme les autres. Parmi elles, Eugénie, Louise et Geneviève, dont Victoria Mas retrace le parcours heurté, dans ce premier roman qui met à nu la condition féminine au XIXe siècle.

La sélection 2019 :

  • Joffrine DONNADIEU, Une histoire de France (Gallimard)
  • Marin FOUQUÉ, 77 (Actes Sud)
  • Josselin GUILLOIS, Louvre (Seuil)
  • Victor JESTIN, La chaleur (Flammarion)
  • Alexandra KOSZELYK, À crier dans les ruines (Aux Forges de Vulcain)
  • Aurore LACHAUX, Compléments du non (Mercure de France)
  • Guillaume LAVENANT, Protocole gouvernante (Rivages)
  • Victoria MAS, Le bal des folles (Albin Michel)
  • Virginie NOAR, Le Corps d'après (François Bourin)
  • Mathieu PALAIN, Sale gosse (L'Iconoclaste)

Les lauréats

  • 2019 : Victoria Mas pour Le bal des folles (Albin Michel)
  • 2018 : Estelle-Sarah Bulle pour Là où les chiens aboient par la queue (Liana Levi)
  • 2017 : Sébastien Spitzer pour Ces rêves qu’on piétine (Éditions L’Observatoire)
  • 2016 : Élodie Llorca pour La correction (Rivages)

Informations annexes au site